Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6  

Entrée au Cameroun
Le Paris-Dakar du Pauvre

Episode 29
Ce feuilleton relate le tout premier voyage en Afrique de l'auteur. Il n'a jamais fait l'objet de publication mais illustre les paysages et certains lieux dont il est question dans ses livres.

R6 Episode précédent :

Episode 28 : Birni N'Konni

Table des épisodes
 



Bloqué entre Kerawa et Kirawa


Bloqués à l'entrée du Cameroun pour absence d'un visa soudainement devenu nécessaire, nous ne pouvons rebrousser chemin. Déclarés et "tamponnés" sortants du Nigeria nous ne serons admis à y revenir que munis d'un nouveau visa délivré  1300 kilomètres plus au sud ; à Douala.

Bloqués entre le Niger et le Nigéria

Comment sortir alors de cette impasse juridique et géographique ? On est parqué dans le lit d'un cours d'eau, heureusement à sec, dans un no man's land entre les deux pays.
Par chance, les Suisses ont toujours eu besoin d’un visa pour entrer au Cameroun. Le couple en 2 chevaux dont l'homme a effectué une période de coopération à Maroua, connaît l'évêque du lieu : un Français. Il remet un message au voyageur helvète à destination de l'homme d'Eglise.  

La lettre parviendra-t-elle à la Mission ? Notre missi-dominici ne se rend pas directement à Maroua. Oiseaux au Cameroun

Alors que nous commençons à douter, la réponse se présente trois jours plus tard sous l’apparence du chauffeur de l'Evêque qui, par chance, a partagé les bancs de l'école avec le Chef de Poste de la frontière. Nous entrons dans le pays avec un simple coup de tampon : "Vu à l'entrée".
Ce timbre met fin à nos ennuis, mais nous en procurera d'autres, beaucoup, beaucoup plus loin. A moins de 100 kilomètres de Douala. Un policier qui s'impatientait dans l'attente illusoire d'un bakchich, me dit : Vous n'avez pas de visa, comment sait-on combien de temps vous allez rester ?
La tentation est trop grande de répondre, aussi sec :
- Tu vois, il est écrit "vu à l'entrée", tant qu'il n'est pas écrit "vu à la sortie" c'est que nous sommes dedans.
L'homme ne goûte que l'humour "arrosé".
- Je vous mets à la gare à vue. Tournez la voiture !
Six heures de palabre sur un banc devant l'abri de fortune des fonctionnaires et le chef rentre de la capitale. Perspicace, il constate de suite que nous ne sommes pas pressés et donc pas "payeurs". En revanche nous ne sommes pas opposés à partager une bière.
Notre progression pourra reprendre.

Mais n'anticipons pas. Nous sommes encore au Nord du pays et même

Petits cervidés au nord Cameroun

maintenant dans l’extrême nord, sous le lac Tchad - ou du moins ce qu'il en reste - dans la région de Wasa.

Comme l'a fait le Suisse, avant nous, nous effectuons un crochet dans l’espoir de rencontrer quelques animaux sauvages dans leur milieu naturel.

 Autruche au Cameroun

Le Parc national de Waza fut crée par l’Administration Coloniale en 1934, sous le nom de réserve de faune et de chasse de "Zina-Waza". En 1938 il fut érigé en réserve forestière et de chasse.
En 1981, la zone reste préservée, même des hordes de touristes.
C'est avec grande difficulté que nous cherchons des animaux dans cette immensité. Nous nous contentons d'abord de quelques oiseaux, d'une autruche jusqu'à, enfin,
Lion au nord Cameroun





dénicher l'objet de notre curiosité
Lion au Cameroun




le lion. Lions amorphes cet après-midi, tant
Lion au nord de Maroua


que nous ne tentons pas de sortir de voiture.

Nous restons à distance des éléphants trop imposants par rapport à notre Renault 6.
 
Bivouac au nord du Cameroun




Lorsque le soir tombe, fauves ou pas fauves, il faut bien dresser la tente
 Bivouac le soir au nord Cameroun





malgré les bruits ambiants

Autour du bivouac au Cameroun





et la curiosité d'un singe.
Feu




Faire un feu, pour le moins, rassure.
Monts Kapsiki Rhumsiki




Un petit passage par les Monts Kapsiki Rhumsiki
pour Girafe dans les Monts Kapsiki Rhumsiki



voir quelques farouches girafes, et nous faisons halte à Maroua, remercier l'évêque, son chauffeur et revoir nos compagnons de traversée du Nigéria.
Nous reposer aussi. 48 heures.

Feux alimentaires dans la brousse

Maroua, Garoua, Ngaoundéré
... Les aventures ne manquent pas. En terres inconnus tout est surprenant, la première fois.

En brousse, désormais le bivouac devient risqué., du moins le jugeons-nous. La nuit, population met le feu pour chasser, nous dit-on, hérissons, rats musqués...

Bivouac dans un village au Cameroun

Nous nous rabattons alors sur les villages où il faut naturellement demander au chef, la permission de pénétrer. Le chef fait un discours... je réponds au discours... il répond à ma réponse... Lorsqu'il parle français, nous gagnons du temps. Il faut enfin satisfaire, là comme ailleurs, à la curiosité de la population à l'encontre de notre tente de toit. Lorsque le dernier villageois en a fini de la visite, nous sommes en mesure de nous installer. Construction d'une case au Cameroun




Quand le bâtiment va, tout va.
Est-ce toujours le cas ?
Abri à palabre au Cameroun




On peut en disserter - palabrer - sous l'arbre du même nom, quelque fois revêtu d'une protection solaire.
Corvée d'eau au Cameroun

Reconnaissables à leur (sceau) seau ? ces gens nous affirment être des princes et qu'en présence de princes le blanc doit faire la photo et la leur envoyer !

La calebasse portée par les deux jeunes hommes, sert à entreposer l'eau. Coupée à la base on l'utilise comme récipient pour manger, et dans certaines contrées où le casque est exigée pour rouler à mobylette, on se la met volontiers sur la tête.

Piste pentue au centre Cameroun

Notre carte au 1 400 000ème, édition non datée, cultive l’imprécision que la piste exploite pour jouer des tours. La chaussée plonge soudain sur un cours d'eau à sec pour remonter aussitôt. Un franchissement en ligne droite mettrait la voiture sur cales et reculerait le moteur vers la boîte à gants. Donc, après l'épreuve des zigzags et autres ingéniosités, l’élan vient à manquer pour aborder la phase ascendante du problème.

La R6 allégée d’une grande partie des bagages, une corde attachée à l'arbre disponible le plus proche, le tire-fort reprend du service. Moteur en sur-régime par sauts de puce de 50 centimètres, parviendrons-nous à grimper la côte avant le coucher du soleil ? La mécanique résistera-t-elle à ce surcroît d'épreuve ? Moral et physique accepteront-ils l’effort ?

A ces questions, peut-être, et à bien d'autres, sans doute, vous trouverez réponse en suivant le prochain épisode :

R6
Trentième épisode : Vers Douala

Table des épisodes


Commande d'un ou plusieurs livres par carte bancaire :

logo-paypal

 clic


ou commande par E-mail :

Bon de commande : Comment commander un livre


N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !


Tweet


     



© 2011 Accueil |L'auberge aux pans d'or |Le Pont des Soupirs |L'auberge aux pans d'or


OFFREZ UN LIVRE PAPIER... avant qu'ils ne disparaissent !