Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6  

Ghardaïa et le M'Zab
Le Paris-Dakar du Pauvre

Episode 9

Ce feuilleton relate le tout premier voyage en Afrique de l'auteur. Il n'a jamais fait l'objet de publication mais illustre les paysages et certains lieux dont il est question dans ses livres.

R6 Episode précédent :

Episode 8 : Le barrage vert... de peur






A quelque 600 km d'Alger, le M'Zab est un des grands pôles d'attraction touristique de l'Algérie. Dans une nature hostile, ce sont les constructions humaines qui laissent un souvenir impérissable.
Au milieu d'un plateau stérile, tout de rocaille grise, des ravins se sont creusés, striant la terre de tout un réseau serré de lits d'oueds fossiles. Cette région est traversée par l'oued M'Zab dont les crues se font attendre parfois dix ans. Entre-temps son lit sert de chemin.
Ghardaïa et le M'Zab


Ce principal oued a donné son nom à la région et à ses habitants les Mozabites. Mais  qui  sont ces Mozabites  installés depuis neuf siècles dans un lieu particulièrement aride, où rien a priori ne semblait retenir l'homme, où l'eau profonde obligeait à de longs travaux pour creuser un puits ?



Ils ont fait pousser dans ce désert isolé des palmeraies et ont bâti en l'espace de quarante années plusieurs villes distantes de quelques kilomètres seulement : d'abord El Ateuf, Mélika, Bou Noura, Béni Isguen et Ghardaïa, qui forment une splendide pentapole dans un périmètre restreint ; puis, plus tard et plus loin, Berriane et Guerrara. Qui sont ces hommes qui ont si bien su préserver leurs cités de toute influence étrangère ?
Les villes du M'Zab


Les Mozabites préservent jalousement l'intégralité de leur communauté et la tranquillité de leur vie privée et ce soucis constant transparaît dans l'architecture de leurs villes.
Ceintes d'un rempart, celles-ci s'organisent,

Ghardaïa Le Paris-Dakar du Pauvre





suivant un plan concentrique,


Ghardaïa Mosquée





autour de la mosquée qui occupe une position élevée.


Ghardaïa Rue





La mosquée principale se distingue par son minaret. Les rues sont étonnement calmes.

On perçoit tout juste le pas des femmes, drapées du haïk blanc, qui ne laisse apparaître que leur œil gauche. 

Ghardaïa Marché





Près de l'entrée, que nous franchissons, se tient le marché.

Rue à Ghardaïa




Ainsi les étrangers amenés par les affaires ne viennent-ils pas souiller le coeur de la cité.


Oasis de Ghardaïa


Ces jardins, où sous les palmiers croissent des grenadiers et des agrumes, sont également séjours d'été. Derrière les murs qui bordent chaque chemin sont construites des maisons où les Mozabites viennent passer la saison chaude.


Contrairement aux maisons "inviolables" des villes, les étrangers peuvent parfois être accueillis  dans ces résidences estivales.
Dans les palmeraies les mosquées n'ont pas de minarets. Elles sont basses et possèdent parfois des salles souterraines, probablement pour ne pas être repérées car elles ne sont pas protégées comme celles des villes.
Palmeraie de Ghardaïa



Les palmeraies portent la marque du travail des hommes qui ont creusé des puits profonds, fait des réservoirs, construits des barrages pour retenir l'eau des crues,


Ségia dans l'oasis de Ghardaïa




disposé toute une série de Séguias pour alimenter les jardins,
placé des peignes

Trémis dans l'oasis de Ghardaïa






et des trémies.

Oasis de Ghardaïa Trémis

Deux ans après notre passage, Ghardaïa est classée site touristique par l'UNESCO comme Patrimoine Mondiale et deux années plus tard devient Wilaya (Préfecture). Elle le mérite mais nous n'y sommes pour rien.

En ce mois de janvier, le caractère "touristique", dans le sens : envahi de touristes, ne nous saute pas aux yeux. Certes nous n'y sommes pas seuls étrangers, mais les rares autres semblent être, comme nous, "des randonneurs" au long cours.
Il faut d'ailleurs, pour mériter ce vocable, commencer à songer à reprendre la route. El Goléa, prochaine oasis se trouve 245 kilomètres au sud.
Nous décidons de poursuivre jusque là. Finalement le grand sud nous attire autant qu'il nous effraie.
Comment allons-nous réagir face aux immensités désertiques ?

Vous le saurez, peut-être... en suivant l'épisode suivant :

R6
Dixième épisode : Ghardaïa et le M'Zab

Table des épisodes


Commande d'un ou plusieurs livres par carte bancaire :

logo-paypal

 clic


ou commande par E-mail :

Bon de commande : Comment commander un livre


N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !


Tweet

     



© 2008 Accueil |L'auberge aux pans d'or |Le Pont des Soupirs |L'auberge aux pans d'or

                 
OFFREZ UN LIVRE PAPIER... avant qu'ils ne disparaissent !