Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6 


Berouten
Le Paris-Dakar du Pauvre

Episode 21

Ce feuilleton relate le tout premier voyage en Afrique de l'auteur. Il n'a jamais fait l'objet de publication mais illustre les paysages et certains lieux dont il est question dans ses livres.

R6 Episode précédent :

Episode 20 : Les Dunes de Laouni



Déçu de n'avoir pu nous retenir, quelle nouvelle farce prépare le désert pour nous imposer sa compagnie plus longtemps ?
Piste entre les Dunes de Laouni et Berouten



Sur une piste maintenant ferme et bien tracée,  sa tâche devrait se compliquer. Et pourtant...
Tôle ondulée en direction d'In Guezzam




il trouve encore moyen de nous ralentir.

Tôle ondulée dans le Sahara


Pour progresser il nous oblige à choisir entre deux solutions :
Soit, rouler à plus de 80 kilomètres par heure.
Soit adopter le train de l'escargot.
Nous venons d'entamer notre première portion significative de "tôle ondulée".


Nous n'avons pas voulu rester dans ses sables, maintenant, en colère, le Sahara plisse le front.

Sur la tôle ondulée, rouler entre 10 et 80 kilomètres par heure c'est risquer de retrouver son dentier dans le coffre ou d'avoir à s'en faire poser un. Tout se met à vibrer, à trembler, à se dévisser. Les bagages trouvent leur place dans l'habitacle. Il est étonnant de constater qu'il restait autant d'espace pour emporter d'autres objets inutiles.
Au-delà de 80, l'effet vibratoire disparaît, mais la tenue de route se rapproche de l'aquaplaning.
Il faut choisir.

A l'abord d'une côte, la Renault 6 surchargée "choisit" la manière lente.
Nous aussi.
Renault 6 victime de la tôle ondulée à 70 km d'In Guezzam


Les roues n'apprécient pas et l'air malmené refuse de nous accompagner au-delà. Il ne faudrait pas qu'il pérennise cette attitude fuyante, notre stock de roues, déjà 
amputé de moitié, n'y survivrait pas.

Vers le Tassili du Hoggar en direction d'In Guezzam




Nous croisons le Tassili du Hoggar.




Berouten


Ces rochers noirs seraient nommés Berouten, qui précisément signifierait "Rochers Noirs".
A chacune de mes traversées j'ai trouvé des voyageurs arrêtés en cet endroit. La beauté du lieu invite au bivouac.



Berouten 60 km avant In Guezzam




Je me suis laissé dire qu'ici, 60 kilomètres au nord du poste frontière, certains prétextaient du cadre pour passer la nuit hors du regard indiscret des fonctionnaires d'In Guezzam.


Berouten


Nous savons que le jour n'éclairera pas la totalité des soixante kilomètres taquins qui nous séparent encore d'In Guezzam, mais nous bénéficions encore d'une bonne heure de lumière pour progresser et entendons l'employer pour nous rapprocher de l'oasis.
Epave de DS dans le Sahara avant In Guezzam



Le Sahara fait tout pour nous garder, mais dans l'honneur. Il nous prévient. Il nous envoie des signes clairs. A moins que ce ne soit de l'intoxication psychologique.

Epave de R6 dans le Sahara avant In Guezzam




La réflexion sera plus loin,  rétrospective.

40 km avant In Guezzam



Nous passons sans la voir... puisqu'elle n'y est pas encore.



Quelles difficultés peuvent se présenter avant la frontière ? Qu'allons-nous trouver à In Guezzam ? Du ravitaillement ? Du carburant ? Des ennuis au contrôle ? Tout ou rien de tout cela ?

Vous le saurez... peut-être, en parcourant l'épisode suivant :

R6
Vingt-deuxième épisode : In Guezzam




N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !


 

 



Commande d'un ou plusieurs livres par carte bancaire :

logo-paypal

 clic


ou commande par E-mail :

Bon de commande : Comment commander un livre


© 2009 Accueil |
L'auberge aux pans d'or |Le Pont des Soupirs |L'auberge aux pans d'or

  OFFREZ UN LIVRE PAPIER... avant qu'ils ne disparaissent !