Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6 


Aïn Salah et les Gorges d'Arak
 Le Paris-Dakar du Pauvre

Episode 13

Ce feuilleton relate le tout premier voyage en Afrique de l'auteur. Il n'a jamais fait l'objet de publication mais illustre les paysages et certains lieux dont il est question dans ses livres.

R6 Episode précédent :

Episode 12 : Le Plateau du Tademaït








Route entre El Goléa et Ain Salah ID 20



Quel est donc cet automobiliste qui circule en ID 20 aux abords de la route transsaharienne défoncée, entre El Goléa et In Salah ?

C'est moi !
Un mirage ?
Non, une digression.
Ma seconde traversée dans le sens nord-sud ne fait, elle non plus, l'objet d'aucun récit publié. Je profite, donc, de cette photo, prise 11 mois plus tard, pour illustrer mon propos. Le parallèle s'arrête là. "La Palace", comme l'appelait les algériens, n'a que peu de rapport avec la R6. La charge embarquée non plus. Seuls la route et ses à-côtés restent à peu près identiques. Et encore !
Digressons ! mais n'anticipons pas sur le parcours.

Position d'Aïn Salah sur la carte





400 kilomètres au Sud d'El Golea : Aïn Salah. 

Aïn Salah est la première oasis véritablement saharienne que nous rencontrons.

Cette ville ocre se bat en permanence contre les sables qui l'encerclent sans parvenir à parfaitement les contenir. Les vents sont fréquents. La température n'y est pas toujours clémente : 60° le jour, en été. 
La palmeraie doit faire face à deux ennemis : le vent qui l'ensable et les deux sebkhas environnantes qui favorisent des infiltrations salées jusque dans les jardins.
Ain Salah




La porte verte s'ouvre le soir, à la fraîche, quand il ne fait plus que 40°. Elle donne sur une boutique.


Aujourd'hui, en hiver, l'ombre ne chauffe qu'à 32° au coeur de l'après-midi.

Rien d'excessif.
Rien ne saurait donc justifier la sieste du marchand.
Pourtant, le convaincre d'interrompre son entraînement à la somnolence, n'est pas rien.
Il finit toutefois par nous accepter comme clients.
Nous veillons aussi à parfaire notre réserve en eau. Nous ignorons où se trouvent les sources prochaines.

Ain Salah signifie Source Salée. Que ne nous sommes nous pas enquis de cette traduction plus tôt ! Nous aurions évité de vider nos jerricans avant de les remplir. Le liquide maintenant en notre possession est saumâtre. Mon gosier se refuse au passage d'une eau au goût d'oeuf pourri.
Nous allons veiller, plus qu'à l'ordinaire, à ne pas ensabler la voiture pour limiter les efforts et par voie de conséquence le recours à ce breuvage.
L'espoir de corriger le tir à la prochaine étape : les gorges d'Arak, nous motive à les atteindre au plus vite.  Deux cent kilomètres, c'est pas la mer à boire.

Les gorges d'Arak



Les gorges sont proches. J'imagine le spectacle qu'elles offriraient vues du ciel.

Arak vu du ciel





Un jour peut-être pourrons-nous survoler de tels sites sur un écran, d'un seul clic ?

Un jour peut-être pourrons-nous voyager dans ce désert avec des appareils qui indiqueront notre position ? Un jour, peut-être, ne pourrons-nous plus nous y rendre aussi librement en raison de la folie des hommes ou du principe de précaution appliqué précautionneusement ?

Arak : "eau bonne" dit la carte. Nous aurions gagné à lire cette appréciation plus tôt. Mais il est vrai que par ici la carte fait office d'éventail ou d'objet de curiosité. C'est tout droit jusqu'à Tamanrasset. Et lorsqu'on doit quitter le goudron ou ce qu'il en demeure, la "Michelin" d'Afrique du Nord et de l'Ouest reste avare de précisions utiles.
La route s'est améliorée à l'approche des gorges. Tant mieux. Nous en profitons. Nous avons raison, car, à la fin de la même année...

Limitation de vitesse vers les gorges d'Arak




il conviendra de ralentir et de serrer... à droite.





Déviation vers les gorges d'Arak



A la fin de l'année, avec l'Id 20, cette déviation sera le théâtre de mon premier ensablement. A cause de cette photo.

Pour immortaliser l'endroit j'arrêterai la voiture, moteur allumé, frein à main serré. Il y aura bien longtemps que je n'aurai pas conduit une voiture possédant un frein à main en état de fonctionnement. En repartant j'oublierai de le desserrer.
Le temps de percevoir la cause de l'incident, j'éprouverai une certaine angoisse. Si je m'ensable avec cette voiture, avant Tamanrasset, qu'est-ce que ce sera après ? D'autant que cette fois je ne voyagerai plus qu'avec moi-même.
Heureusement la DS se désensable presque toute seule. Position haute. Une cale sous la voiture. Position basse. Une planche sous les roues motrices ainsi dégagées. Et c'est reparti.

Déviation : Gorges d'Arak







La raison de cette invitation au hors piste...Route coupée près des Gorges d'Arak






s'expliquera mieux de loin.Route barrée vers l'entrée des Gorges d'Arak





Mais n'anticipons plus. A chaque jour suffisent leurs problèmes.

Aujourd'hui la route est en état. Le bonheur d'aborder un site aussi grandiose où de surcroît nous allons pouvoir faire échange d'eau et provision d'essence suffit à oublier les vicissitudes passées, présentes et à venir.

Mais... ce programme idyllique va-t-il se concrétiser ? Que nous réservent les gorges d'Arak ?

Vous le saurez... peut-être, en parcourant l'épisode suivant :

R6
Quatorzième épisode : Arak



N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !


 

      



Commande d'un ou plusieurs livres par carte bancaire :

logo-paypal

 clic

ou commande par E-mail :

Bon de commande : Comment commander un livre



© 2008 Accueil |
L'auberge aux pans d'or |Le Pont des Soupirs |L'auberge aux pans d'or

                 
OFFREZ UN LIVRE PAPIER... avant qu'ils ne disparaissent !