Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensSuivez-nous sur Facebook E-Mail  

Ancienne voie ferrée d'Alais au Teil
08 - de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
à VTT


Partie précédente :
Piste Verte
Ancienne ligne d'Alès au Teil : 07 - de la gare de Robiac à la gare de Gagnières






Évolution du parcours depuis la gare d'Alès :

Evolution du parcours De la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune : 5,2 km

Télécharger    Télécharger le fichier GPX de cette section de voie
Trajet

Ouvrez le tracé de cette section de voie sur Géoportail

TUTO pour utiliser les coordonnées UTM


Photos du 03 juillet 2020

Emprise de la gare de Gagnières




A l'hiver 1879, en absence de broussailles
et d'obstacles sur la voie, de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune






le train parti d'Alais à 6 h 45
Puits Parrent à la gare de Gagnières




s'imprégnait des fumées du puits Parrent
à 7 h 51 Emprise de la gare de Gagnières





avant même de se présenter à quai
Gare de Gagnières





de la gare de Gagnières.









UTM :
31 T 590114 4905890 Emprise de la gare de Gagnières





A la droite d'un tapis d'herbes folles,
Gare de Gagnières





dans un abri
de quaiAbri de quai de la gare de Gagnières





des voyageurs, pétrifiés Abri de quai de la gare de Gagnières




après avoir manqué le dernier train du siècle, restent indifférents Gare de Gagnières




au sort de leur voisine ; une marquise victime de la révolution post-industrielle,
Gare de Gagnières




pour qui tout ne va plus très bien
à l'heure qu'il est, de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





par les temps qui courent.
Cour de la gare de Gagnières





Côté cour, la station,Gare de Gagnières





jadis
était desservie Cour de la gare de Gagnières





par le "chemin d'intérêt commun n° 30, de Saint-Jean-de-Valeriscle aux hauts-fourneaux des Salles-de-Gagnières".
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Le 22 mai 1876,de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




l'éphémère gare terminus de Gagnières devenait gare de passage de la ligne, tout juste ouverte, du Pouzin à Robiac. Emprise de la gare de Gagnières
Si en 1862 la construction d'une ligne d'Alais à la vallée du Rhône faisait plus ou moins consensus, le tracé de son parcours manquait encore d'unanimité.
D'abord les compagnies de la Méditerranée et du Midi se disputaient l'ouvrage puis lorsque, sous pression de l'opinion publique, la Méditerranée l'emporta ce sont diverses villes et localités gardoises et ardéchoises qui voulaient attirer les rails à elles.

Lire : Gazette de l'industrie et du Commerce 27 août 1862
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





L'itinéraire retenu et exploité, aujourd'hui déferré, traverse une haie
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et se perd dans un lotissement
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





implanté

de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sur l'emprise désaffectée de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune









de la gare de Gagnières,
Emprise de la gare de Gagnières




en lieu et place, entre autre, de la halle aux marchandises.

Gare de Gagnières



La création d'une ligne de chemin de fer à Gagnières et dans bien d'autres lieux, 
avait un impact plus vaste que celui de la seule expédition de la houille et du cock vers les ports de Marseille-Joliette, Cette et de la Seyne (1880/81).


Si le nombre des bureaux de poste n'avait pas sensiblement augmenté avec la venue du chemin de fer, les communications postales en revanche avaient été rendues plus faciles et plus rapides.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








Au terme actuel du lotissement de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et de l'ex-emprise de la station, de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





la voie déferrée








UTM :
31 T 590182 4906271 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





enjambe le ruisseau
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune






de la Font des Oustraous,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





aujourd'hui embroussaillé,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et accueille sur sa plate-forme
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





la chaussée de la rue de la Gare.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Les convois se glissaient sous la voûte









UTM :
31 T 590199 4906378de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





du passage supérieur
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




d'un chemin d'où le regard du promeneur peut se porter sur divers bâtiments de l'ancienne mine.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



L'hôpital
(ou hospice) permettait de soigner les mineurs et leur famille et de porter les premiers secours aux ouvriers victimes d'un accident. de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune

Devant vous, à proximité de la maison du directeur, se trouvent l'ancien hôpital et l'arrière de la pharmacie. Les ouvriers, blessés ou malades, y sont soignés par les soeurs de Saint Joseph des Vans.
Le bâtiment ne ressemble évidemment pas à nos hôpitaux modernes. L'équipement en est succinct et les religieuses demandent en permanence de petites améliorations : WC, chasse d'eau, baignoire, chaises, toile cirée...

de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





En 1925, elles ouvrent un patronage pour les filles et sont autorisées à cultiver un petit potager.

L'hôpital est géré par la Caisse de Secours, créée en 1884, puis en 1894 par la Société de secours mutuels.
Un prélèvement obligatoire de 2% sur salaire permet aux mineurs et à leur famille de bénéficier des avantages offerts par les Sociétés de secours minier.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La voie déferrée, sous l'ouvrage,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





découvre une partie du hameau des Salles et, en fond, la maisonnette
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





perchée
du PN 51. de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Le passage à niveau N° 51


Classé en 3ème catégorie, avec barrière à deux ventaux tournants, et passage accolé pour piétons, il permettait aux mineurs gagniérois de rejoindre aisément le carreau de la mine.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Curieusement ce passage à niveau n'est connu de la plupart des gagniérois que comme un passage à niveau non gardé. Pourtant certains se souviennent avoir vu manoeuvrer les barrières au passage des charrettes (années 1940).Le dernier garde-barrière fut probablement Auguste Méjean, né en 1895, vétéran de la Grande-Guerre. C'est au moment où il quitte ce poste (entre 1945 et 1950) que les barrières sont supprimées. La maisonnette est ensuite louée à des employés de la SNCF.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune

Un passage à niveau de 3ème catégorie, est un  passage pour voitures ouvert en moyenne moins de cinquante fois par jour, habituellement fermé jour et nuit, ouvert à la demande des passants par l'agent, homme ou femme, logé dans la maison contiguë, ou manoeuvré à distance par le garde du passage voisin.



UTM :
31 T 590216 4906499 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La voie déferrée sautille
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








un passage d'eau busé
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et poursuit sous la maison de garde
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





vers un autre ouvrage,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





aujourd'hui busé de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





au profit des eaux du ravin de Maupague.









UTM :
31 T 590214 4906542 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





En tranchée,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





les trains
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sautillaient un passage d'eau









UTM :
31 T 590202 4906668 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et se glissaient
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sous l'arche maçonnée









UTM :
31 T 590198 4906711 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





du passage supérieur
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





du "chemin des Salles à Courry", détourné
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





par-dessus
la voie ferrée.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



Le
"chemin des Salles à Courry" a repris sa place originelle sous l'appellation "chemin de Maupague" ; il croise l'ancienne plate-forme ferroviairede la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








à l'angle de la borne "Gagnières Voie ferrée" à la croisée d'une multitude de chemins de randonnée.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Le chemin de l'Ancienne Voie Ferrée,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sautille un fossé









UTM :
31 T 590194 4906760de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune










sur un dalot maçonné
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




et embarque avec lui divers chemins de randonnée sur un "chemin privé" accessible "aux risques et périls des emprunteurs".
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La chaussée
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune











saute le ruisseau des Abeils
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sur le tablier d'un aqueduc maçonné









UTM :
31 T 590186 4906839 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et vire
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





à la croisée d'un chemin de service créé après l'abandon de la ligne de chemin de fer.







UTM :
31 T 590202 4906967 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Les convois
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





enjambaient un fossé









UTM :
31 T 590216 4907005 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








sur la galerie voûtée d'un aqueduc
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et serpentaient
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





en direction du nord.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La voie déferrée se glisse entre les parapets
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





d'un ex-pont-rail, maçonné
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





au-dessus du ruisseau des Crouzets






UTM :
31 T 590391 4907250 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et poursuit dans une zone arrosée
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





de nombreux autres cours d'eau
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sensibles aux orages d'automne.
 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Par suite de fortes pluies, la voie ferrée est interrompue sur la ligne du Teil au kilomètre 731,250, écrivait le journal Le Radical dans ses colonnes du 12 septembre 1896. de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Une cabane de voiede la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




était implantée à l'angle d'une clairière qui englobe la dernière propriété desservie par le chemin des Crouzets.







UTM :
31 T 590425 4907292de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Cette cabane a vue
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sur le ponceau voûté
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





affecté à l'écoulement des eaux du ruisseau des Courniarèdes.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








Le chemin de randonnée,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





offre un temps de réflexion assise
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





au promeneur qui a à choisir
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





entre deux itinéraires balisés.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








Les trains n'avaient ici
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





qu'à suivre les rails
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et à s'engager entre les parapets
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








d'un pont
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




maçonné au-dessus d'un branche initiale du 
ruisseau des Courniarèdes. de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Les convois, dans une tranchée aux parois
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





appuyées sur des murets de soutènement,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





croisaient









UTM :
31 T 590578 4907707de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





en souterrain
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





le "chemin de Malbosc à Saint-Ambroix", de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




de nos jours élargi au profit de l'actuelle D 130.de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








Le chemin de randonnée
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





profite durant encore quelque 75 mètres  de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





de la plate-forme ferroviaire désaffectée
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





puis vire à droite à l'angle
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





du ruisseau du Bauvalat








UTM :
31 T 590596 4907789 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



devant une borne pancartée "La Maisonnette".

Une flèche directionnelle pointe tout droit : "Banne, le viaduc de Doulovy et le tunnel de Gadilhe".
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Les trains empruntaient, en leur temps, cette direction où ils étaient amenés à enjamber
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




une branche du ruisseau de Bauvalat










UTM :
31 T 590622 4907915 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








sur l'arche d'un pont maçonné.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune







Ils se présentaient ensuite, non loin, à la croisée
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





d'un chemin de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





desservant le Mas de la Teulière, de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





à l'angle de la maisonnette de garde-barrière du PN 50.








UTM :
31 T 590632 4907949 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



Un autre tracé avait été envisagé pour rallier Alais au Pouzin, dans la vallée du Rhône.
Le Conseil général de l'Ardèche s'étonnait encore le 29 août 1863, de la désignation d'un point près d'Alais où s'embrancherait la ligne se dirigeant vers le Pouzin.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune

Si cette indication était suivie, le chemin suivrait fatalement une direction qui s'écarterait beaucoup du midi du département, laisserait en dehors de l'activité qu'il doit créer de nombreuses houillères, de puissants sites ferrifères et condamnerait leurs richesses à une fatale stérilité, abandonnant en même temps de nombreuses et industrieuses populations. de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune






Fin août 1863, la proposition du Conseil général de l'Ardèche désigne Robiac comme point d'embranchement avec la ligne d'Alais à Bessèges, déjà en service depuis près de six ans. Toutefois, si l'itinéraire manque encore de précision, il se doit de desservir un maximum de concessions houillères et minières.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Le tracé finalement retenu - par Gagnières et Saint-Paul-le-Jeune - amenait les trains







UTM :
31 T 590663 4908092 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








à sautiller le ruisseau de la Grand Vigne sur la galerie voûtée d'un petit aqueduc de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





puis il entamait une légère courbe
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





dans une modeste tranchée.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Entre le relief, que gravit par ailleurs la Côte du Grand Châtaignier, et le ruisseau de Doulovy,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





de nombreuses eaux ont









UTM :
31 T 590687 4908231 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





à s'écouler, au risque de rendre le secteur "humide".
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





L'entretien de la plate-forme nécessitait
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




l'implantation de cabanes de voie, relativement rapprochées.









UTM :
31 T 590679 4908376 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








Les convois,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





entre les garde-corps d'un petit aqueduc,









UTM :
31 T 590681 4908376de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





tiraient droit de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








au nord-ouest
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





où ils sautaient
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune









le chemin du hameau le Fourde la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





sous la voûte









UTM :
31 T 590653 4908485de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





d'un pont-rail
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





maçonné
.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La voie déferrée,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





parfois en tranchée,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





souvent à flanc de colline, continue à sautiller
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





des rus
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et à tutoyer
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





des ruines d'anciennes









UTM :
31 T 590612 4908657de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune










baraques de voie.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



L'ouverture de la ligne de Robiac au Pouzin a permis aux houilles du Gard de remonter plus facilement dans l'Ardèche, de refouler les charbons de Prades jusque sur leur marché principal, la ville d'Aubenas où les prix ont baissé de 4 à 5 fr. par tonne, du seul fait de l'ouverture de la nouvelle ligne.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Des faits analogues se sont passés pour les deux concessions de Sallefermouse et de Pigère et Mazel qui avaient été activement exploitées en 1875.
La mine de
Sallefermouse a été arrêtée au mois de mai 1876, et c'est à peine si l'on a travaillé, depuis cette époque aux mines de Pigère et de Mazel.
A la concurrence du charbon du Gard est venu s'ajouter le ralentissement de la principale industrie du pays, celle de la soie. Aussi, bien que la mine de
Sallefermouse est encore en situation de faire face à une production convenable, il n'en est pas de même de celle de Pigère et Mazel. Tous les anciens étages d'exploitation y sont épuisés ou le seront incessamment, et de nouveaux travaux seraient nécessaires pour en préparer d'autres.de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune


La concession de Montgros ayant changé de mains, les nouveaux propriétaires, sans s'effrayer, de la situation critique que nous venons de faire connaître, ont repris, en 1876, des travaux de recherche et non des travaux d'exploitation, le sortage des charbons sera pour cette mine le moins difficile des problèmes à résoudre.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




La voie déferrée longe maintenant une large aire
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





plane
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune






que les photos aériennes disponibles - peut-être trop récentes - n'aident pas  à lui affecter - ou pas - une utilisation passée.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune


La concession de Doulovy est donc la seule qui continue à être exploitée ; les ressources de cette concession sont peu connues, même problématiques et en tous les cas difficiles à réaliser. Les souffrances qu'éprouvent les autres concessions, mieux partagées qu'elle, explique amplement son chômage.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



Les concessionnaires
de Sallefermouse et de Pigère et Mazel ont le projet de construire une voie ferrée, à petite section, pour relier ces mines à la ligne d'Alais au Pouzin, à la sortie d'aval du tunnel de Saint-Paul-le-Jeune.de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




La ligne d'Alais au Pouzin, à cette époque déjà en activité, confie









UTM :
31 T 590624 4908992de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





à un ponceau
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune




voûté, le soin de lui faire enjamber tout à la fois le
Vallat de l'Aulgnès et les frontières entre les communes de Gagnières et de Saint-Paul-le-Jeune et entre les départements du Gardde la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et de l'Ardèche.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Le fait capital de l'année (1878) dans ce bassin, est la construction par les deux concessionnaires de Sallefermouse et de Montgros, d'une voie industrielle, à 0m,80 d'écartement, reliant les deux mines à un quai d'embarquement établi au débouché nord du tunnel de Frigolet sur la ligne d'Alais à Livron.

Mines de houille du Bassin de la Banne

Il s'agissait de relier à la ligne du PLM une voie ferrée minière construite entre 1844 et 1855 dont les wagonnets étaient tractés par des chevaux entre les mines de Montgros et du Mazel d'une part et le 
dépôt du fort de Banne, d'autre part.de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Les mines de Banne occupaient 66 mineurs en 1856, après la construction de ce chemin de fer. L'effectif tomba à 14 en 1870. C'est alors que se produisit l'installation du chemin de fer d'Alès au Teil qui fut ouvert le 22 mai 1876. C'est pour le rejoindre que la Compagnie de houillères de Banne entreprit la construction du réseau de chemin de fer du Doulovy à l'aide d'un emprunt de 200 000 francs. Il s'agissait de drainer vers la grande ligne le charbon de tout le bassin de la petite rivière puis de la franchir par un immense viaduc de 235 mètres de long...

Ardèche, terre de villages De Michel Rissoan
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune



La végétation qui a envahi l'ex-embranchement particulier fait tout pour masquer le quai de transbordement de la houille et des minerais du bassin de Banne.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune
Tous les matins un train P.L.M. s'arrêtait à l'embranchement particulier des Houillères, laissait des wagons vides et prenait les pleins qui étaient pesés à la bascule de la gare des Salles de Gagnière. Cinq wagons partaient chaque jour, soit environ 50 tonnes de charbon.

Les mineurs avaient droit pour leur utilisation personnelle à deux sacs de charbon par mois, un wagon du quai de chargement  était remonté à la gare de Saint-Paul-le-Jeune où étaient ensuite distribués les sacs.

Christian Tardieu "Les mines de charbon de Banne".
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Les convois du PLM sautillaient
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





le ruisseau de la Citadelle








UTM :
31 T 590704 4909178de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





et laissaient s'échapper à leur gauche la voie minière
.

Le chemin de randonnée fléché : BANNE 8 km, viaduc de Doulovy, 1,7 km... emprunte une partie de cet ancien chemin de fer minier.
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune






Près du quai de transbordement une petite baraque avait été construite pour abriter les ouvriers en cas de mauvais temps.

Cette guérite - s'il s'agit de celle dont il est question dans l'archive - était surmontée d'une cloche d'alerte. Une transmission funiculaire, issue d'un levier se dirigeait vers l'aiguille de l'embranchement particulier. 

Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune



Quatre ouvriers et un surveillant travaillaient à ce quai.

La petite baraque a cessé d'abriter mais peut encore servir d'appui à un VTT.






UTM :
31 T 592710 4909188
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








A  l'extrémité nord-est de l'embranchement particulier

Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune





les trains entraient en tranchée
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune





sans trouver le moindre portail fermé









UTM :
31 T 590742 4909221Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune





ni même ouvert
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








et pas moins de cloison
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune







dans sa traversée du tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








ou de Saint-Paul-le-Jeune. Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune





Avec ses 909 mètres, ce souterrain
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








humide
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








et en courbe
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune




se trouve être le plus long de la ligne d'Alès au Teil.
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune






L'ouvrage, déclassé en 1971, a servi pendant un temps de champignonnière.


La voûte avait été recouverte de bâches de protection

Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune




pour empêcher les résidus de suies des locomotives à vapeur de jouer au lancer d'escarbilles sur les champignons.Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune




Les résidus venus d'ailleurs s'éparpillent le long des piédroits de la galerie.
Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune




Deux cloisons internes ont aussi été construites pour faire des sas à chaque extrémité du souterrain.Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune








Les entrées et sorties avaient été équipées de murs Tunnel de Frigolet ou de la Gadilhe ou de Saint-Paul-le-Jeune





et de portes.








UTM :
31 T 591581 4909571
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





La voie déferrée progresse dans une large tranchée dont aujourd'hui la surface utile
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





se trouve réduite à la largeur d'un sentier.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Elle accueille très vite sur son emprise









UTM :
31 T 591664 4909626 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





une chaussée carrossable qui se glisse entre les garde-corps
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








d'un ex-pont-rail
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





 maçonné,









UTM :
31 T 591695 4909656 de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune








voûté
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





au-dessus d'un chemin de service.
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





L'ancienne ligne de chemin de fer,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





soutenue par un mur en pierre
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





chapeautée d'un parapet,
de la gare de Gagnières à la gare de Saint-Paul-le-Jeune





progresse en courbe
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




et parvient à l'entrée sud de l'emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune.
PN 49 près de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Les trains se présentaient à l'angle de la maisonnette de garde-barrière
PN 49 près de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





du PN 49,
Avenue de la gare à Saint-Paul-le-Jeune





à la croisée du "chemin de la Brousse au quartier des Buissières",
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





 
actuelle rue des Portes de l'Ardèche.







UTM :
31 T 591796 4909821 Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Une des 3 voies qui empruntaient le passage à niveau, ne fait pas mystère de la direction qu'elle prenait
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune








sous les bâtiments actuels d'un lotissement
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





retranché derrière une palissade.

Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Des terrains jouent avec l'emprise
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





qui enjambait
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





la Claysse sur un large pont-rail métallique







UTM :
31 T 591850 4909981Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





dont il ne reste que les poutres.
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




Tout à côté, sur le même cours d'eau, le tablier d'un pont piétonnier de la zone marchandises
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune









résiste mieux aux courants d'air.
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





Fin 1879, un voyageur parti d'Alais à 6 h 40
Halle aux marchandises de la gare de Saint-Paul-le-Jeune






longeait la halle aux marchandises
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





avant de se présenter
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





à quai
Emprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





de la gare de Saint-Paul-le-Jeune

Gare de Saint-Paul-le-Jeune





où il était attendu à 8 h 03.







UTM :
31 T 591908 4910204 Gare de Saint-Paul-le-Jeune




Dans la cour de la station du PLM, entre l'époque des calèches
Gare de Saint-Paul-le-Jeune





et celle des 4/4,
Saint-Paul-le-Jeune Tramway de l'Ardèche




la
Compagnie des tramways à vapeur de l'Ardèche Gare de Saint-Paul-le-Jeune Tramway de l'Ardèche





avait construit une gare Gare de Saint-Paul-le-Jeune Tramway de l'Ardèche



où aboutissait
la ligne à voie métrique des Vans.
Cette ligne a fonctionné de novembre 1910 au 8 mars 1914 et du 19 septembre 1921 à 1928 pour les voyageurs et 1929, pour le fret. Les rails ont disparu définitivement en 1930. Avenue de la gare à Saint-Paul-le-Jeune




La gare ou les gares, selon les périodes, était ou étaient desservie(s) par l'avenue... de la Gare.
Gare de Saint-Paul-le-Jeune





Le voyageur 
pour Valence, Ticket de train gare de Saint-Paul-le-Jeune




muni de son ticket,
Abri de quai de la gare de Saint-Paul-le-Jeune





quittait l'abri de quai Gare de Saint-Paul-le-Jeune





de la stationEmprise de la gare de Saint-Paul-le-Jeune




et se laissait balloter en direction de la gare suivante ; celle de Beaulieu-Berrias.





Partie suivante :
Piste Verte
Ancienne ligne d'Alès au Teil : 09 - de la gare de Saint-Paul-le-Jeune à la gare de Beaulieu-Berrias

Table des voies vertes et anciennes voies ferrées


N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !





© 2020 Accueil | Suivez-nous sur Facebook