Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6 


Victoire au lac de Paladru
en vélo



Pour la Victoire du 8 mai, nous projetons de vaincre les kilomètres nous séparant du lac de Paladru.

Départ de Davézieux pour le Lac de Paladru


Décollage de l'église de Davézieux. L'horloge de la tour indique 8 heures. L'escadrille se trouve réduite au noyau dur de 'la "formation : Muriel, Gilbert, Michel, Gérard, Jean-François. Lucien, nous accompagne sans son pignon fixe. Christian partage une partie du trajet mais veut rentrer pour midi.
Si le plan de vol déposé est connu de tous, dans ses grandes lignes, je reste évasif sur les détails précis du retour. Rien ne sert d'affoler, il faut partir, avant.
Davézieux, Agnin, Anjou...
A Sonnay, Christian bifurque sur Beaurepaire.
Gilbert, puis Michel, improvisent une escale technique, aux abords d'une allée privée où un buisson propice incite à une vidange intermédiaire. Une voisine aux aguets, insensible aux contingences de la mécanique humaine, s'emploie à ameuter les pisse-froid du quartier. Fenêtre après fenêtre, les invectives fusent. A Sonnay, les cloches sonnent. Heureusement, en ce jour férié, aucun pilote ne porte l'uniforme. L'honneur du CTA est sauf. Quant à Michel, il finit de se soulager en marche : un train un peu trop soutenu de ma part lui en offre le prétexte.
L'approche de Paladru se fait à vue. Notre interprétation des cartes reste approximative. Nous découvrons l'accès au lac sur notre droite tandis que nous le cherchons à gauche.
L'aviation de chasse n'embarque pas de plateaux-repas. Voyager léger est un impératif pour répondre aux attaques.
A Charavines, il est un restaurant dont la patronne entend posséder la recette de l'accommodement des nouilles. Muriel lui en passe commande d'une platée. En apéritif nous entreprenons un rapide tour du lac.
Les quinze kilomètres avalés en vingt minutes ne suffisent pas à porter notre ravitaillement à ébullition. Le savoir-faire de la cuisinière ne saurait être mis en doute par ce retard, elle pensait disposer du temps qu'il lui est, elle-même, nécessaire pour contourner le plan d'eau... à bicyclette
.

Col de la Croix de Toutes Aures - FR-38-0628a





Le repas, l'addition, Apprieu, Rives, Tullins sont digérés dans la foulée. La grimpée sur la Forteresse par le col de Châtain est en supplément. Elle exige un effort dosé. La facture se paye au col de Toutes Aures où une photo s'impose.
L'escadrille ne reprend son vol en formation qu'à Roybon, à l'issue d'un sauve-qui-peut général dont le résultat, lui, ne fait pas photo. La descente de la vallée de la Galaure incite guère à mettre le nez au hublot. La montée de la Cance offre récupération aux uns, un ultime "défouloir" à d'autres. Personne ne se trouve à court de carburant.

Fiche de la sortie CTA au Lac de Paladru




Nous nous raccompagnons mutuellement à domicile pour rallonger quelque peu le parcours qui s'échelonne de 225 à 245 kilomètres en fonction de la distance parcourue avant et après le parcours officiel.




N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !

Tweet

     



© 2007 Accueil | Accueil vélo VTT  | Feuilleton |  La Piste Trafricaine | Le Pont des Soupirs  |  L'auberge aux pans d'or |