Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensComment commander un livre E-Mail R6 

Calella

Pourtant, je ne voulais qu'aller là !

en VTT BTT


Météo Calella

Circuit précédent, le plus proche
VTT
- Santa Susanna : Coll d'en Cabrera


Table de tous les circuits
Situation de Calella sur la carte
Calella  UTM : 31 T 472238  4607738 Position de Calella sur la carte

Les waypoints peuvent être visualisés directement sur Google Earth par copier-coller dans Google Earth

Au départ de Calella, près de Barcelone, quinze cols semblent souffrir de solitude. Je me propose d'aller les visiter ce mardi 22 mai 2007.

En remontant la Nationale II, je manque de manquer de m'arrêter à tant. L'urbanisation en continue de la côte jusqu'à Barcelone rend difficile la distinction des différentes municipalités. L'inscription Calella au fronton de la mairie m'incite à rechercher dare-dare le carrefour près duquel j'aurais à troquer l'auto pour le VTT.

Nationale 2 Km 667




Passée l'intersection, je confie à une borne kilométrique la mission de marquer l'emplacement de ma voiture garée à proximité.

Pour ne pas avoir à couper la circulation ininterrompue de la nationale, je pars à la rencontre de la BV 5126 par l'intérieur de la ville. Au jugé je tente de me rapprocher de mon itinéraire.


Serres en périphérie de Calella





Je me retrouve, je ne sais comment, sur un chemin de terre qui prend naissance dans l'agglomération puis s'en éloigne au travers de propriétés agricoles. Le courage me manque déjà pour sagement faire demi-tour
.

Mon passage sous l'autoroute m'encourage à persévérer dans la voie hasardeuse. Je suis dans une direction sinon bonne tout au moins parallèle. Le propre des parallèles étant de ne jamais se rejoindre, je bifurque sur la droite à la première occasion.

Je suis fier de mon initiative qui me met sur la route des premiers cols.

Je ne suis pas seul à pédaler sur l'asphalte retrouvé. Y aurait-il une concentration de Vététistes ? Je remarque toutefois deux particularités propres à ces grimpeurs : ils sont tous noirs et n'ont pas le mollet de l'emploi. La côte s'amuse à les métamorphoser en piétons. Il doit s'agir d'ouvriers agricoles émigrés qui se rendent au travail. Je remarque également que mon premier col, en vue depuis un moment, s'éloigne de moi par la gauche. Alpina, m'aurait-elle trahi ? Me cacherait-elle un autre col ? 

Un chemin sur la gauche semble mener à cette passe.

Coll de l'Era d'en Mora - ES-B-0190 a




A y regarder de plus près, ma carte situe bien le Coll de l'Era d'en Mora en contrebas, au carrefour de plusieurs chemins dont celui que j'ai quitté tout à l'heure.


Coll de l'Era d'en Mora - ES-B-0190a (Pancarte)





Malgré le temps passé à concocter ce parcours un premier détail m'a échappé. Il me coûtera un aller-retour.

Pancarte d'entrée dans le Parc Montenegre el Corredor





La route entre bientôt dans le Parc del Montenegre i el Corredor.Collet de Sant Andreu - ES-B-0270 b
Collet de Sant Andreu - ES-B-0270 b (Pancarte)





Collet de Sant Andreu



Pourquoi tous les cols ne bénéficient-ils pas, comme ici, d'une planchette mentionnant leur nom ?

J'ai beaucoup tâtonné, en préparant ce circuit VTT, pour situer le Coll de Ceders.
Sur le terrain, je perds deux heures à le chercher. Deux heures et les forces correspondantes. J'y gagne quelques épines dans les pneus du vélo. J'aurais préféré constater ailleurs le très lent dégonflage des tubeless qu'un regonflage suffit heureusement à enrayer grâce à un produit de colmatage préventif.

Je me heurte bientôt à un grillage imposant. Un immense portail fermé, force au respect d'une pancarte qualifiant la piste de "Particular". Le bon sens et la fatigue me font abandonner une recherche que je n'aurais jamais dû entamer dans des conditions de temps restreintes.

Un vététiste du coin m'avoue d'ailleurs n'avoir jamais entendu parler du Coll de Ceders. Je n'en suis pas sidéré, je sais qu'en dehors des "Confrères", peu de monde s'intéresse à l'emplacement des cols. Le cycliste connaît en revanche le portail qui m'a imposé de perdre toute l'altitude gagnée auparavant au prix d'un grand effort. Il n'est pas fermé à clé. Tout le monde y passe. J'aurais dû braver la pancarte "Particular". La piste aboutit sur mon itinéraire et m'aurait évité un long détour pentu.

Coll dels Tres Terms - ES-B-0295





En consultant une carte différente, je constate 15 jours plus tard, que ce carrefour qui me voit passer deux fois est en fait le Coll dels Tres Terms.
Font Quirze de Vallderoure

J'aime, en principe, rouler sous la chaleur. Je m'y prépare. Mais cette année, chez moi, le temps ne s'est pas prêté à cette initiation. Mes seules confrontations avec les rayons ardents se sont faites lors de mes quelques périples catalans. Je paie l'impréparation. C'est dire mon soulagement à la vue de cette fontaine. Entre soulagement et désaltérant la rime est pauvre. Aujourd'hui, la Font Quirze de Vallderoure ne délivre pas d'eau
. 

Font dels Amics, la source suivante, se trouve investie par des autochtones aux coffres de voitures débordant de bonbonnes à remplir. M'approvisionner là m'obligerait à engager conversation. Mon espagnol de plage ânonné en pays catalan ne ferait que renforcer l'important retard déjà accumulé à la recherche du Coll de Ceders. Je continue l'ascension, ne consentant au passage qu'un signe de la main sans lâcher le guidon dans cette pente sévère. Il ne manquerait plus que je mette pied à terre au milieu des cueilleurs d'eau.

Une patte d'oie me voit prendre à gauche. Mes prochains cols sont dans cette direction bien que la suite de mon parcours soit à droite.

Alors que je viens de dépasser un petit chemin tout à l'ombre, je stoppe 300 mètres au-dessus, à mi-côte, apercevant au loin un col qu'il me semble prévu de laisser en paix. L'ombre entrevue naguère m'appelle à une étape déjeuner.

Ma carte, consultée au dessert, continue à me contrarier. Le col entraperçu tout à l'heure est bien au programme. Je dois gravir pour la seconde fois la pente du Montnegre.

Coll d'En Cona - ES-B-0630n


Le Coll d'En Cona, connu du club des Cent Cols, puisqu'il bénéficie déjà d'une côte (ES-B-0630 n), est le point le plus au sud et le plus haut de ma randonnée.

En consultant ma documentation au moment de faire le point, je remarque que le col précédent, où je croyais devoir repasser maintenant, se situe en fait sur le petit chemin à l'ombre, à l'emplacement même où  j'ai mangé. C'était le Coll de Creu Casalins.

Je pourrais atteindre le Coll de Can Benet en repassant sur les lieux de mon pique-nique et en poursuivant au-delà.

Je me suis assez perdu ce matin, je reste sur les grands axes.


Coll de Can Benet - ES-B-0550h

Coll de Can Benet - ES-B-0550h (Plaque)

Il reste dans ce massif encore de nombreux cols géographiques non dénommés sur les cartes en ma possession. La pancarte du Coll de Can Benet me surprend. Je croyais avoir déjà franchi la passe un peu avant. J'ai d'ailleurs "mitraillé" le mauvais endroit. Vive l'invention des appareils numériques et leur fonction "effacement".
Coll de Palomeres - ES-B-0510c (Panneau)

Le Coll de Palomeres se trouve bien à l'emplacement prévu par une de mes hypothèses. Le temps perdu ce matin et l'expérience que j'en ai tiré, approuvés par un début de déshydratation, me font renoncer à une boucle devant m'amener à franchir les Coll Obert et Coll de les Planes. Je serais logé sur place je prendrai le temps de débusquer ces passages qui se dissimulent en sous-bois à la curiosité de Google Eart. L'heure n'est plus aux errements.
Chapelle Sant Llop


Avant d'atteindre le Coll de Palomeres j'ai aperçu une église située maintenant au-dessous du croisement où je dois bifurquer. Je pense pouvoir être récompensé de la visite que je décide de lui faire par l'octroie d'un peu d'eau. De beaucoup d'eau. La soif se fait intense et même si mon bidon reste au tiers plein, son contenu ne saurait me désaltérer. Je le réserve à la sauvegarde de mon équilibre ultérieur.
Hortsavinya



Autour de l'église de Sant Llop s'est développé une zone touristique comprenant entre autre un centre d'information fermé et de nombreuses installations pour pique-niquer en plein soleil.

Aussi, les robinets d'eau fraîches abondent. Je peux me refaire une santé suffisante pour rallier mon point de départ sans détours. D'ailleurs la constatation de la perte de mes lunettes, heureusement achetées seulement 10 francs à la Foirfouille, m'oblige à ne plus quitter les pistes importantes. La carte ne m'est plus d'aucune utilité.

Le Collet del Vent et le Coll de Port sont sur mon passage mais je n'ai plus le coeur à faire des photos.

Le franchissement du Coll de Can Burgada, du Collet de Ca n'Esteve et du Coll dels Alstars restera à l'état de projet.

La nationale II, en front de mer, est atteinte à vue. Il était temps, une crampe au mollet m'arrête à hauteur d'un parc doté de bancs et d'une fontaine. C'est la première fois que je connais ce désagrément en roulant. Je bénie l'eau de Sant Llop qui m'a permis d'arriver jusqu'ici. L'eau de là me permettra d'en finir.

Je retrouve ma voiture quelque deux kilomètres plus au sud.

Dix cols : c'est un chiffre trop rond. Ca ne fait pas sérieux. Il faut en rajouter au moins un, même si, pourtant je ne voulais qu'aller là.

Coll Sacreu - ES-B-0370a (Panneau)






Au départ d'Areny de Mar, le Coll Sacreu, situé sur la C 61, fera l'affaire.
 
Lorsque j'annonçais le projet de ce périple, j'écrivais: "La difficulté principale semble être de trouver ces cols. Mon Alpina est de date inconnue. Sur Google Eart, j'aperçois des chemins nouveaux. D'autres, anciens, ont disparu ou sont masqués par la végétation. Ce qui n'est pas bon signe. Les itinéraires conformes à "ma" pratique sont, en général, tracés par-dessus la photo.

On verra ça demain. J'ai une boucle complémentaire de prête, en remplacement des cols qui voudraient m'user les souliers."

Je constate que j'avais analysé correctement les difficultés de ce parcours. J'avais prévu de ne monter au Coll de Ceders que si je l'avais en vue. Sur le terrain, j'ai pris la mauvaise décision au mauvais moment. Je me contenterai désormais, lors de déplacement lointain sur la journée, d'objectifs clairement identifiés sur des pistes visibles du ciel.

Chasse aux cols mise à part, le parcours est sublime. Six cent trente mètres au-dessus de la Méditerranée, assez loin de Barcelone pour ne plus en subir les effets masquant de la pollution, le panorama vaut le déplacement.


Circuit suivant le plus proche
VTT
- Calella 2 - Libérez le Coll Siders !


N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !

   


 


© 2009  
Accueil | Feuilleton |  La Piste Trafricaine | Le Pont des Soupirs  |  L'auberge aux pans d'or